Lyon

 

Lyon, une métropole

 

gastronomique

 

Carrefour de l’Europe depuis les Romains, Lyon est une superbe cité qui a toujours su garder son âme. Situé entre la paisible rivière de la Saône et son affluent le Rhône bouillonnant, cette ville trace sa géographie sur une vaste plaine au milieu de deux massifs montagneux : le Massif Central et les Alpes. C’est à Lyon que la bise prend son élan pour devenir mistral et c’est là que ce qui arrive du Midi finit par aboutir, l’axe de communication de vents du couloir rhodanien tient lieu et place ici.

 Là, où Paris se plait à vivre sur une rive ou sur l’autre, Lyon est une ville de passants, de marchands avec un passé commercial qui ne se dément pas encore de nos jours.

Avec son prestigieux patrimoine architectural et son dynamisme culturel hors pair, Lyon s’anime chaque année avec des évènements de renommées internationales comme la Biennale de la danse et bien sûr la réputée « Fête des Lumières ». Mais ce qui en fait une véritable institution internationale est sa longue tradition culinaire. La suite est à lire dans notre magazine ...

 

Avec Rabelais qui a marqué son empreinte littéraire et Paul Bocuse, le gone du pays, ambassadeur suprême de la gastronomie française parmi les plus célèbres au monde, Lyon est incontestablement la capitale de la gastronomie.

Les « Bouchons Lyonnais » restaurants aujourd’hui labellisés ont à cœur de défendre ce patrimoine et les traditions de cette ville, à savoir la cuisine lyonnaise.

Car du petit mâchon au grand gueuleton, la réputation de la gastronomie lyonnaise n’est plus à faire et ses spécialités sont nombreuses. Commençons par la rosette et le jésus de Lyon ou encore le fameux saucisson brioché ou alors les belles gougères. Continuons avec la célèbre poularde de Bresse, petit salé aux lentilles du Puy, de ses quenelles mondialement connues ou du gratin dauphinois avec ou sans fromage au choix. N’oublions pas le plateau de fromage servi autour des trois produits stars de la région : le Saint-Marcellin, le Saint Félicien tous deux fromages de vaches et de la Brique du Forez, un chèvre autrefois appelé Cabrion. Il vous restera bien sûr une petite place pour les desserts car vous aurez plaisir à déguster les craquantes bugnes lyonnaises et en mignardises les délicieux coussins. Pour arroser le tout, vous aurez besoin des excellents vin du pays à savoir les vins du Coteaux du Lyonnais ou opter pour l’un des dix crus du Beaujolais voisin.

 

Dans ce contexte et finir votre parcours culinaire, nous ne saurons trop vous conseiller la visite du temple de la gastronomie lyonnaise « Les Halles de Lyon – Paul Bocuse », un marché couvert sur trois étages datant de 1859 ou dans une atmosphère familiale rassurante vous trouverez le must de 48 commerçants défendant la mémoire gustative de nos régions.

 

Etre lyonnais c’est comme être anglais : c’est un état d’âme, il se découvre dans ses bistrots-refuges, vidant des pots et dégustant des spécialités du pays avec comme repère comique, le célèbre théâtre de Guignol.

Cette marionnette à la tête de bois, pourfendeur de l’injustice, bientôt bicentenaire est le redresseur de torts publique de la population. Depuis 1818, Guignol est l’emblème de la culture lyonnaise et ses spectacles attirent encore nombre d’enfants et d’adultes. Lyon est une ville où il fait bon vivre, se promener et se perdre dans les dédales de ruelles du Vieux Lyon avec ces traboules, une particularité architecturale de la ville, est à chaque coin de rue une surprise qui vous ramènera au temps du Moyen Âge et de la Renaissance. Lyon, avec sa concentration hallucinante de restaurants parmi les meilleurs d'Europe en fait une destination incontournable pour les gastronomes.