guignolet

1632 – Guignolet d’Anjou

 

Originaire d'Anjou, une région de l'ouest de la France, cette liqueur est créée en 1632 par une religieuse de l’abbaye des Bénédictines de Saumur. Elle doit son nom à la guigne et à la griotte, des variétés de cerises aigres et noires macérées dans de l'eau-de-vie, adoucit avec d’eau sucrée et titrer entre 16 à 18°. Riche et suave, le guignolet possèdent des arômes provenant des tanins libérés des fruits, caractéristiques de cette boisson alcoolisée. Servie sans glaçons en apéritif ou selon les goûts avec du kirsch. Il sert parfois d'ingrédient dans des cocktails, notamment le « guignolo », qui inclut champagne et nectar de cerise. Il est très apprécié par les femmes pour sa douceur.