Le pain quotidien

 

Connaissez-vous

l'histoire de la baguette ?

 

 

“Après le pain, l'éducation est le premier besoin d'un peuple.” Avec cette citation de Danton, révolutionnaire français (1759-1794), nous comprenons que le pain est une préoccupation vitale et la base de l’alimentation d’un peuple. Au fil des siècles, il est devenu un patrimoine essentiel des français. Aliment quotidien, il est nourricier et culturel mais aussi source d’émerveillement. Comme le disait Verlaine « C’est la fête du blé, c’est la fête du pain » dans un de ses poèmes. Et dans le quotidien, avec le vin et le fromage, le pain est un incontestable symbole de la gastronomie française.

 

 

 

Emotions populaires - 

 

Selon les historiens, les égyptiens, 5 siècles avant notre ère, avaient inventé le pain. Ils avaient remarqué que la pâte pouvait, sous l’effet de la chaleur, fermenter naturellement. La fabrication du pain au levain s’est alors répandue dans tout le Proche Orient avec la particularité que le pain sans levain était souvent associé aux rituels religieux alors que le pain fermenté servait à l’alimentation courante. En France, ce sont les romains qui ont transmis aux Gaulois l’art de fabriquer du pain. Cette fabrication restera vitale dans l’alimentation de nos ancêtres au point d’en être le plat principal durant des siècles. On mesure alors l’importance de cet aliment qui représentait le premier poste de dépense des ménages à l’époque de Louis XVI et quand Turgot son ministre tenta une libéralisation du prix des blés et qu’il s’ensuivit une mauvaise récolte, le peuple français menacé de famine gronda dans les rues en 1775 en guise de prémices probables de la Révolution française de 1789.

 

 

 

Blanche, dorée ou bien cuite, la vérité sort du four

 

Aujourd’hui, si le bon pain n’est pas perçu comme un produit gastronomique, sans doute parce que le français en consomme presque tous les jours, sa qualité est toujours remarquée sur une table. Mais quels sont les secrets d’un bon pain ?

 

Les ingrédients sont simples, ils se comptent sur les doigts d’une main : de la farine, du levain, de l'eau, du sel et du temps, il est donc tout un art d’en réaliser un produit d’exception car faire du pain est facile mais faire du bon pain, c'est difficile.

 

Un bon pain comme la baguette tradition doit donner envie, sa croûte présente une belle couleur, bien dorée, blanchie de farine. Quand on la coupe, elle chante, croustille et dévoile une mie d’alvéoles différentes, moelleuse, de couleur crème. Ses flaveurs vont être acidulées, grillées avec une mâche en bouche qui annonce un goût de noisette. Notons que plus la fermentation du pain est longue plus les arômes sont développés.

 

 

 

Les saveurs d’autrefois sont les plaisirs d’aujourd’hui

 

Parmi les nombreuses variances autour du pain, la baguette tradition semble être l'un des produits représentant le mieux la France, juste après le vin et le fromage. Il est vrai que ces trois aliments ont en commun la fermentation comme phase essentielle d’élaboration, notamment pour la synthèse des arômes. Il en est le parfait compagnon comme de tout plat car il possède toutes les qualités pour relever les saveurs. Aliment autant que symbole, le pain est un produit simple et naturel. Il résiste aux modes culinaires et rentre parfaitement dans la lignée gastronomique des repas des français.

 

La France est un pays d'excellence dans le pain parce que la baguette est enviée dans le monde entier. Il faut en préserver l'excellence et le savoir-faire et donc c'est pour cette raison qu'il faut l'inscrire au patrimoine a déclaré le chef de l'Etat, appuyant une demande du président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française (CNPBF),

 

Cinq idées reçues sur le pain vu par les nutritionnistes ?

 

 1. Le pain est-il sain ? Vrai

 

Sur le plan nutritionnel, c'est une excellente source d'énergie, pauvre en matières grasses, et il y a des sels minéraux, des fibres, des vitamines.

 

 

2. Le pain fait il grossir ? Faux

 

Tout dépend de la quantité et de ce qu'on met dessus mais le pain ne fait pas particulièrement grossir.

 

 

3. Le pain ballonne. Vrai et faux

 

Quand on n’a pas l’habitude de manger des fibres c’est vrai mais le corps s’habitue

 

 

4. Le gluten est mauvais pour la santé. Vrai et faux

 

Le gluten est une protéine qui se trouve dans toutes les céréales, c’est le fournisseur de protéine du blé, ceux qui ne sont pas intolérants peuvent le consommer sans problème.

 

 

5. Le pain est trop salé

Sa teneur varie selon le boulanger et c’est une question de goût mais son taux a tendance a diminué ses dernières années.