Le Pont-Neuf

 

Le Pont-Neuf

 

Hey ! le Pont-Neuf est parait-il le plus vieux de Paris !  Tu le crois ça !!!

Entendu près de la statue équestre d’Henri IV surplombant l’ile de la Cité, ce touriste francophone a raison de s’interloquer, le Pont-Neuf est effectivement le plus vieux pont en pierre de Lutèce, ancien nom de Paris. En fait, ce nom qui pourrait sous-entendre une anomalie mais trouve son explication dans la modernité qu’il incarnait au Moyen Age par rapport aux autres constructions de l’époque. Le 31 mai 1578, Henri III et sa mère Catherine de Médicis posent la première pierre mais les guerres de religion et les mouvements sociaux du peuple parisien vont retarder la construction de ce premier pont sur près de 30 ans. Il faudra attendre 1607 pour que les travaux soient achevés et passés sous le règne du bon roi Henri IV.

 

Un pont moderne et plein de vies

Situé à l’extrémité de l’Île de la Cité et construit en 2 parties, il relie la rive droite - musée du Louvre, rue de Rivoli et tour Saint-Jacques - à la Rive gauche - rue Dauphine, Monnaie de Paris, Saint-Germain-des-Prés - en passant par l’Île de la Cité. Il est souvent le point de départ suggéré pour une visite de la cathédrale Notre-Dame de Paris et de la Sainte-Chapelle. Le Pont- Neuf repose sur 12 arches en pierre de taille, sa longueur est de 238 mètres et sa largeur de 20 mètres. Voulu moderne, il est dénué d’habitations comme il était d’usage dans les autres constructions et très innovant pour l’époque avec la première apparition de trottoirs. Ses flans sont ornés de 381 mascarons (sortes de masques) tous différents des uns des autres. Particularité de la construction, des tourelles en forme de demi-lune couronnant les piliers du pont.

Un lieu de vie populaire

Le Pont-Neuf fut immédiatement accepté par les Parisiens du temps de Henri IV, ce chef-d'œuvre architectural apportait la renaissance attendue après les longues guerres civiles et religieuses. Il se révèle très vite un lieu de promenade populaire et toutes les classes de la population s’y donnait rendez-vous : à toute heure du jour, une foule active, remuante, encombrait les trottoirs et se pressait à l’entour de la statue de Henri IV. C'était la première fois qu'une statue équestre était réalisée et qui s'offrait ainsi au public. L’animation était servie par les bateleurs, saltimbanques, chanteurs publics mais aussi des marchands de tous ordres logés dans les alcôves en demi-lune. Le soir, l’endroit devenait dangereux pour les bourses des bourgeois attardés. Les lampadaires ne sont installés que vers 1850. Ils furent placés par deux à chaque demi-lune au-dessus des piliers du pont. La base est décorée de quatre figures de Neptune alternant avec des dauphins. Sur la base de chaque, il y a un coffret mural avec une trappe toujours visible aujourd’hui, il renfermait autrefois l’alimentation en gaz pour l’éclairage public.

Plus tard, un double escalier fut construit en 1854 derrière la statue Henri IV, pour conduire vers la pointe de l'île de la Cité en passant par un charmant petit jardin anglais. Le pont est classé monument historique en 1894

Un site historique à ne pas manquer

En un peu plus d’un siècle, beaucoup d’eau a coulé de l’eau sous le Pont-Neuf et le lieu continue d’attirer les foules et de fasciner les touristes, tout autant que les artistes ! C’est ainsi qu’en 1985, l’artiste Christo emballe le pont Neuf dans une impressionnante toile de polyamide doré pour en faire une œuvre originale durant quelques semaines…

Incontournable, le Pont-Neuf offre une vue magnifique sur Paris et ne peut laisser indifférent le plus blasé des passants : d'un côté la Samaritaine, le Louvre et les quais de la rive droite, et de l'autre la rive gauche, l'île de la Cité, la Tour Eiffel.

 

En 1991, il est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, avec l'ensemble des quais de la Seine à Paris.

Suivez-nous maintenant !


Réseaux sociaux

Linkedin

Bureaux

 Noble Paris magazine 

 6 rue du Mont Cassin

 94480 Ablon sur seine, France

 Téléphone : 06 03 47 18 62

 nobleparismagazine@gmail.com